Sans Patrie

2 jeunes enfants enfermés au CRA de Rennes depuis 4 jours !

enfermement enfant.png

Monsieur et Madame Baliu ont fui le Kosovo en 2009 pour demander l'asile en France. Leurs 2 enfants sont nés à Annecy, Ardiola en 2011 et Erdi en 2015.

Leur demande d'asile a été rejetée et la famille Baliu s'est retrouvé assignée à résidence dans un hôtel à Annecy. Quand la police s'est présentée pour les arrêter, seul le père de famille était présent. Il a été expulsé en décembre 2015. La famille démembrée a trouvé refuge chez une soeur à Port Brillet. Cette petite commune de Mayenne s'est mobilisée pour soutenir Madame Baliu qui s'est rapidement investie dans la vie locale.

Pétition de soutien pour Madame B et ses enfants :

https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9fet-port-brillet-une-m%C3%A8re-menac%C3%A9e-d-expulsion

Après 6 années de présence en France, Madame Baliu a déposé une demande de régularisation, mais la préfecture de Mayenne ne lui a jamais répondu car elle était sous le coup d'une OQTF émise par la préfecture de Haute-Savoie.

Vendredi 5 août, la police se présente à leur domicile où ils étaient à nouveau assignés à résidence. La mère de famille et les 2 enfants sont directement embarqués vers l'aéroport.

Madame Baliu refusant de monter dans l'avion, elle est conduite avec ses 2 enfants au CRA de Rennes. Depuis 4 jours, une petite fille de 5 ans et son petit frère de 18 mois sont donc privés de liberté dans un univers carcéral pour de simples raisons administratives, car c'est là leur seul "crime" ! Rien ne peut justifier humainement de placer des enfants dans une prison pour étrangers, de les soustraire à leur milieu habituel en les soumettant à des formes multiples de violence.

Du haut de ses 5 ans, la petite fille s'interroge. "Ils veulent nous renvoyer où ? C'est ici chez nous, maman..."

Malgré les lourdes condamnations de la France par la CEDH (Cour européenne des droits de l'homme), le 12 juillet dernier, dans 5 affaires concernant l'enfermement de mineurs, le juge administratif a confirmé hier le placement en rétention de la mère et ses 2 enfants !

La famille sera présentée mercredi 10 août devant le JLD à 14h30

(6e étage Cité judiciaire de Rennes)



RESF 35 demande la libération immédiate de la famille Baliu. 



09/08/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres