Sans Patrie

Lundi 11 mai 2015

La préfecture d'Ille et Vilaine tend un piège à 2 demandeurs d'asile afghans

 

Les 2 demandeurs d'asile afghans arrêtés à la préfecture d'Ille et Vilaine le 5 mai ont été présentés devant de JLD vendredi 9 mai. 

 

Les faits 

Les 2 demandeurs d'asile afghans étaient convoqués au service asile de la pref 35 pour la notification d'une décision de réadmission vers la Hongrie. 

Le premier, Mr D., s'est présenté à 10h. Il a été reçu par Me L., responsable du service asile pour un entretien traduit par un interprète en langue pachtoune. 

La réadmission vers la Hongrie a été notifiée à Mr D, ainsi que sa mise à exécution... Me L a alors téléphoné à la PAF. 

Quelques minutes plus tard, la PAF est arrivée et a procédé dans les locaux préfectoraux à un contrôle d’identité sur Mr D. ! Il a été placé en retenue administrative pour "examen du droit au séjour", puis envoyé au CRA. 

 

Le second demandeur d'asile afghan a subi le même sort 2 heures plus tard. Efficace comme méthode !

 

La procédure a été jugée illégale par le JLD, malgré tous les efforts de la pref 35 pour justifier cette arrestation déloyale. Un "routing" (jargon policier pour organiser le vol) avait été demandé dès le 6 mai à la Hongrie, qui avait accepté de reprendre les 2 demandeurs d'asile afghans. La pref 35 avait juste omis de dire que le vol était prévu le 22 juin, soit 47 jours plus tard. Si le JLD avait prolongé la rétention, ces 2 jeunes afghans seraient donc restés enfermés 45 jours au CRA, juste pour le plaisir...

 

Un demandeur d'asile syrien maintenu au CRA

 

Après avoir vu son OQTF confirmée par le TA, Mr R. , demandeur d'asile syrien, a été maintenu au CRA par le JLD.

Il refuse de faire sa demande d'asile en France car il souhaite rejoindre son fils en Allemagne. 

Il sera présenté mardi 12 mai à 14h30 devant la Cour d'Appel. 

 

 



11/05/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres