Sans Patrie

Samedi 11 octobre 2014

 

 

 

 

Un réfugié congolais blessé par balle à la préfecture

 

Ouest-France du 7 10 14

OF du 7 10 14.jpg

Communiqué de presse signé par MRAP 35 – RESF 35 – EELV Rennes – Front de Gauche Rennes – Un toit, c'est un droit – Bienvenue ! - LDH Rennes – Cimade Rennes et soutenu par Conseil des Migrants, PCF Rennes - SNEP 35 - SDEN CGT 35 :

COMMUNIQUE - Le 7 octobre 2014


Lundi 6 octobre vers 10h, un homme a fait irruption dans la préfecture d'Ille et Vilaine brandissant
une barre de fer et menaçant de s'immoler avec un bidon d'essence. « Il a été neutralisé par un
policier qui lui a tiré une balle dans la jambe » (Ouest-France du 6/10/14).
Comme l'a reconnu le Préfet, le « forcéné » n'était pas un « clandestin », mais un ressortissant
congolais qui tentait vainement de renouveler son titre de séjour de 10 ans depuis le mois d'août.


De tels faits étaient tristement prévisibles...
Depuis des mois, les associations ne cessent de dénoncer les conditions d'accueil à la préfecture
d'Ille et Vilaine.
Les files d'attente ont miraculeusement disparu depuis le 1er mai, l'administration préfectorale
obligeant les étrangers à prendre un rendez-vous uniquement par internet avant de se présenter
au guichet. Cependant les humiliations, les abus de pouvoir et l'arbitraire préfectoral subsistent,
encouragés par une législation qui laisse une marge de manoeuvre à l'administration et au bon
vouloir du chef de service.
Le MRAP 35 a saisi depuis des mois le Défenseur des droits, en tant que médiateur de la
République, pour dénoncer ces dysfonctionnements.


Cette maltraitance institutionnelle est génératrice de tensions et de souffrances qui peuvent
conduire à des comportements irrationnels chez des personnes fragilisées maintenues dans une
vulnérabilité et une précarité intolérables.
Il est difficile de ne pas faire le lien entre la déconsidération dont font l’objet les étrangers et le
manque de moyens alloués aux services qui en ont la charge, et ce n'est pas l'embauche d'un
vigile supplémentaire qui permettra de mettre un terme au traitement indigne dont sont victimes les
personnes étrangères.

 

 

Ouest-France du 8 10 14

OF du 8 10 14.jpg

Ouest-France du 9 10 14

 

OF du 9 10 14.jpg

Ouest-France du 10 10 14

 

 

OF du 10 10 14.jpg

 

 



11/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres